La génération Y et le vin : une affaire de famille

En tant que second producteur mondial, la France ne cache pas son amour pour le vin. Si les saveurs œnologiques plaisent aux anciens, la génération Y n’hésite pas à suivre le mouvement en appréciant les bonnes bouteilles. Comment se comporte la génération Y face au vin ?

La génération Y et le vin, milleniales, jeune génération

Des parents à la génération Y

Quel rapport entre la génération Y et le vin ? Cette question a été posée par l’institut Ifop lors d’une étude sur les 18-30 ans, en collaboration avec Vin & Société.

La première approche mise en avant par les résultats de l’enquête est que la génération Y consomme et aime le vin. En effet, 7 interrogés sur 10 disent s’abreuver de cette boisson tant appréciée par leur ainés, dont 31% d’entre eux occasionnellement à hauteur de 1 à 2 fois par semaine. Le vin est aussi la cinquième boisson préférée des « Millennials ».

Plus les jeunes grandissent et murissent, plus cette inclinaison augmente ainsi que leur consommation. 59% des 18-20 ans se délecte de crus contre 67% des 21-24 ans et 76% pour les 25-30 ans.

L’étude a également voulu mettre en avant la cause de cette consommation, qui varierait en fonction du patrimoine culturel transmis par les proches. En effet, 84% des interrogés ont adopté les mêmes pratiques que leurs parents en buvant du vin.

Vinocamp

Qu’est-ce qu’un Vinocamp ?

L'évènement saisonnier et itinérant pour les passionnés et professionnels du vin

Infographie la génération y et le vin

Un univers complexe pour la génération Y

Si boire du vin fait partie des habitudes de la génération Y, le connaître sous toutes ses formes l’est un peu moins. Seulement 3 Français sur 10, parmi les 18-30 ans, affirment avoir des connaissances sur le sujet. La présence des parents se fait également sentir puisque pour 59% d’entre eux, les informations leur ont été transmises par leur famille. 27% des interrogés avouent la complexité du secteur tandis que 18% confirment leur manque de vocabulaire. Cela dit, ces résultats pourraient bien à l’avenir changer.

En effet, l’apprentissage du vin est une affaire de partage. Plus de la moitié des consommateurs de vin ont affirmé vouloir transmettre leurs savoirs de ce produit. Une autre étude à l’occasion du Vinocamp Paris 2016 a aussi montré que la génération Y se renseigne en priorité auprès de leurs parents pour 40% d’entre eux et leurs amis pour 27% des sondés. Certains amateurs de vin se tournent également vers les réseaux sociaux (19%) et les applications spécialisées (15%). Cette génération est aussi plus apte à acheter du vin en ligne, mais aussi approfondir ses connaissances à l’aide d’avis d’experts.